Dès le 9 mars, « les femmes trouvent la mort », disent les hommes à nouveau : il faudra plus qu’une « Journée de la Femme » pour qu’ils changent…

(Modification : titre amélioré ; lien réparé et révélé en fin d’article)

C’est juste une anecdote, mais elle en dit long sur la vision masculine des femmes.

Un accident est survenu ce matin dans la banlieue de Bruxelles. Selon la dépèche, trouvée dans La Libre de ce 9 mars,

« Un accident mortel est survenu ce matin, à Anderlecht, au croisement de la rue de Birmingham et de l’avenue François Malherbe », annonce rtl.be, ce que confirme la porte-parole de la zone de police Midi, Marie Verbeke. (…) Un expert est en train de travailler sur place pour comprendre les circonstances de l’accident. La femme, dont l’âge est inconnu, a été percutée de plein fouet, dans le virage. « Le chauffeur du bus est sous le choc et n’a pas encore pu préciser les détails des événements », précise la police.

De ces détails, on peut conclure qu’il s’agit d’un accident entre un bus et un piéton (ce n’est pas précisé d’emblée dans le texte). Et que ce piéton est une femme.

Et comment pensez-vous que le préposé (masculin, à n’en pas douter) au titrage des articles a voulu résumer l’affaire ? Tenez-vous bien, si vous êtes lecteur de ce blog : et passez votre souris ici. Il s’agit sans doute d’une vieille expression populaire (Belgique et France) pour une personne accidentellement écrasée. Mais cela n’est plus d’usage courant. C’est devenu totalement inconvenant. Et ici, manifestement sexiste. Trop souvent, quand une femme est tuée, la cause disparait, le responsable s’efface, la femme a une attitude inadéquate. Et ce n’est pas une journée de la femme qui pourra changer cela.

(Vu la rupture momentanée du lien, le titre de l’article est donné ici : « une  femme décède en passant sous un bus ». Et je me souviens soudain que l’expression populaire est double, car d’une femme à la sexualité « légère » — d’un point de vue masculin ! –, on disait que « le tram lui est passé dessus » ou, pire,  « il n’y a que le tram qui ne lui est pas passé dessus ». Ce qui me confirme que l’expression est absolument sexiste, même dans l’usage macabre de ce titre d’actualité).

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans patriarcat. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Dès le 9 mars, « les femmes trouvent la mort », disent les hommes à nouveau : il faudra plus qu’une « Journée de la Femme » pour qu’ils changent…

  1. selfishturtle dit :

    Il semblerait que l’article ait été supprimé. Il y a encore énormement d’éducation à pourvoir pour changer le regard des gens…..

    J'aime

  2. Anna-Lise dit :

    Je n’ai pas réussi à cliquer sur le « ici ». Cela n’ouvrait aucun lien…

    J'aime

  3. Quentin dit :

    Bonjour, je viens de découvrir votre blog. Juste merci et j’en profite pour m’abonner.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s