Douze idées à transmettre aux clients prostituteurs

La loi contre le système prostitutionnel a été définitivement votée le 6 avril 2016 par l’Assemblée nationale française, comme le réclamaient 60 associations françaises depuis plusieurs années. Les clients prostituteurs (ayant recours à la prostitution) seront sanctionnés d’une amende et devront se soumettre à un stage de sensibilisation, notamment donné par des survivantes de la prostitution (lire ici).

Je me suis demandé ce que je pourrais dire un homme pour décourager le recours à la prostitution. Voici ma première tentative. A vous de la discuter. Car je pense que les hommes vont devoir s’afficher avec un « Non définitif à la recherche de prostitution ».

Toi qui a envie d’acquérir un moment sexuel avec un/des orifices d’une personne humaine, songe un instant que :

  1. Tu envisages de commettre un délit, un crime ;
  2. Tu vas dénaturer la personne à qui tu vas proposer cet achat, en le lui demandant tu la nies comme personne humaine et digne ;
  3. Tu vas réduire cette personne humaine à une chose ne servant qu’à te donner une petite satisfaction ; la réduire non pas à un animal, mais à un être renonçant à se défendre ;
  4. Tu vas faire sentir une nouvelle fois à cette personne qu’elle est un paria, un exclu de la société ;
  5. Tu vas rencontrer (à 80 % des cas) une personne immigrée, très vraisemblablement dans un besoin extrême ou subissant une contrainte extrême, dont tu vas profiter ;
  6. Tu vas, presque à coup sûr, enrichir un secteur économique qui vit du mépris des femmes et des hommes, du mépris de la vie sexuelle des humains, qui veut obtenir des femmes et des hommes plus que ce qu’ils veulent céder (dont ton argent), qui charrie plein de basses violences derrière le joli décor de ses affiches ;
  7. Tu n’accepterais sans doute absolument pas de devoir donner tes orifices à tout qui veut les prendre pendant un temps donné, jour après jour ;
  8. Tu vas convaincre cette personne qu’elle a raison de faire ces actes sans défense, et peut-être aussi la convaincre qu’elle ne vaut pas de faire autre chose que cela, qu’elle ne peut renoncer à faire cela ; tu seras ainsi son prostituteur ;
  9. Tu vas sans doute perpétuer la souffrance d’une personne qui a été dupée pendant une période de sa vie où elle était sans défense ;
  10. Tu vas sans doute espérer ne pas respecter l’accord obtenu sur ce moment sexuel et chercher à obtenir plus : plus de temps, plus d’orifices, plus de plaisir égoïste à son détriment ;
  11. Tu vas atténuer le mépris que tu auras sans doute de toi-même, en méprisant cette personne bien plus encore ;
  12. Pour finir, tu penseras que, malgré tout, tu es content. Ce « malgré tout », c’est tout ce que tu viens de lire.

Tu fais bien de renoncer. Tu fais bien de respecter la loi.

Publicités
Cet article, publié dans changer les hommes, Féminisme, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s